Vautrait La Guibourgère

(1887 - 1914)

Maître(s) d'équipage Vicomte Ch. de la Guibourgère (1887 - 1914)
TerritoiresForêt de la Hardouinais, Divers
Historique

Cet équipage couplait souvent avec ceux du vicomte de Saisy, du vicomte du Bouëxic, de MM. du Boispéan et du Bouchage. Il fut vendu au vicomte Le Hardy de Beaulieu. Ses territoires étaient Coëlan, Bosquen, Le Parc, La Hardouinais. Quelques laisser-courre avaient lieu dans les départements voisins. 35 bâtards poitevins-vendéens étaient servis par deux hommes à cheval (Louis Rault et Noël). Avant la Première Guerre mondiale, Henri et Gaston, fils de Charles de la Guibourgère, prirent la tête de l'équipage qui mit bas en 1914. De 1963 à 1970, le comte Ch. de la Guibourgère eut un équipage de Porcelaine qui chassaient dans la voie du lièvre dans la région de Langourla. Amaury de Louvencourt, fondateur du Musée du Veneur de Montpoupon, est un descendant de la famille Guibourgère.

 

(Georges Busson - Ferme de sanglier à l'Equipage de la Guibourgère - Société de Vènerie)

Georges Busson - Ferme de sanglier à l'équipage de la Guibourgère - Société de Vènerie

Race(s) de chiens Bâtard Poitevin-Vendéen
Chenil Château de Coëlan 22330 Collinée (1887 - 1914)
SanglierRenardLoup