Equipage du Bruka

(1832 - 1910)

Maître(s) d'équipage Marquis de Scoraille (1896 - 1910)
Baron de Ruble (1832 - 1892)
TerritoireMassif landais
Historique

Le baron de Ruble, lieutenant de louveterie depuis 1832, coupla avec le comte de Bon et les meilleurs équipages de la région. Il chassait encore en 1896, année où il mourut à 88 ans. Il avait fondé et développé, avec une grande science, cette magnifique race dite de "chiens de Ruble". Le marquis de Scoraille, son petit-fils, a continué, à Bruka, les traditions de son grand-père, en s'appliquant à maintenir la pureté de la race et chassa le lièvre jusqu'en 1910.

 

C'est en 1932, que M. de Ruble reçut du comte de la Roque-Ordan, vieux chasseur de loups du Gers, ses premiers chiens bleus de Gascogne. Selon MM. Le Couteulx et Chabot, ces chiens descendaient de la variété noire de Saint-Hubert dont parle Gaston Phébus, en les appelant "quatr-œillés", ce qui caractérise la tache de feu ronde, au dessus de l'oeil, qui marque la race. Les chiens de M. de La Roque furent croisés avec des chiens venant du marquis de Saint-Légier et du marquis de Barbazan. De ces produits sortit la race des chiens bleus qui fournit les plus beaux sujets de Virelade et du marquis de Bon.

 

Généraux, chien de Gascogne, au baron de Ruble - Illustration tirée de La Chasse du chevreuil - Comte de Chabot (1879) - Firmin-Didot (Paris) - BnF (G

Illustration tirée de La Chasse du chevreuil - Comte de Chabot - BnF (Gallica)

 

Minos fut un des meilleurs étalons de Bruka. Négresse, Méduse et Fortuno furent des plus remarquables. Major eut le premier prix à l'exposition du Bois de Boulogne en 1863 et fut peint par le peintre Jadin. En 1900, le marquis de Scoraille vit sa meute recevoir le premier prix et Major douzième grande médaille à l'exposition de Paris.

Race(s) de chiens Chien de Ruble
Chenil Château du Bruka 32270 Aubiet (1832 - 1910)
SanglierLièvreLoup