Equipage de M. d'Enneval

Maître(s) d'équipage M. d'Enneval (1723 - 1769)
HistoriqueM. d'Enneval, qui était un des meilleurs louvetiers de l'époque et passait pour avoir tué en Normandie plus de mille loups, était venu tout exprès en Bourgogne avec ses meutes sans avoir plus de succès... « En vain avait-il, raconte M. Amédée Pichot dans une de ses conférences (Lutte de l'homme contre les animaux), fait attacher à des poteaux de gros moutons coiffés et habillés en femmes, dressés sur leurs pattes de derrière et les bras ouverts, le rusé compère ne s'y laissait pas prendre et évitait les embuscades où l'attendaient les chasseurs. » Les populations de la Bourgogne et de l'Auvergne étaient affolées. La superstitionet la terreur populaires prêtaient à cette bête « les formes les plus fantastiques empruntées aux grands félins, au singe et à la hyène ». Elle avait, disait-on, « la gueule presque semblable à celle du lion, mais beaucoup plus grande ; deux rangées de dents, dont deux ressemblaient à des défenses de sanglier, un dos de requin couvert d'écaillés de crocodile, la queue d'un léopard, la dimension d'un veau ». (A. PICHOT.)
Chenil Haras d'Exmes 61310 Exmes (1723 - 1769)
Loup