Equipage de Persac - Rallie Persac

(1830 - 1897)

Maître(s) d'équipage Vicomte Emile de La Besge (1830 - 1897)
TerritoiresForêt de Moulière, Forêt de Mareuil, Forêt de Saint-Sauvant, Forêt de Châtellerault
Devise(s)Tayaut Rallie.
Fanfare(s)La Rallie Persac, La Moulière
Historique

Le vicomte Emile de La Besge fut le principal veneur du Poitou. Il chassa surtout le loup. Ses exploits fournissent la matière d'un volume : Souvenirs et récits de chasse. Il lui arriva souvent de poursuivre un vieux loup plusieurs jours de suite, l'équipage couchant sur place. L'un de ceux-ci qu'il avait abandonné à la tombée de la nuit, fut retrouvé dans une étable complètement forcé. Il força ainsi plus de 700 loups et louvarts.

 

En 1840, il se rendit adjudicataire de toutes les forêts de la Vienne (Moulière, Mareuil, St Sauvant, Châtellerault) et s'entoura d'associés amis. En 1867, il vint à petites journées, avec son équipage de 12 chiens, prendre 8 cerfs de suite à la Vénerie (Nièvre), chez le comte d'Osmond, en pays inconnu. Ce fut chez le vicomte de La Besge, que sa Grâce le duc de Beaufort vint faire en 1863, son fameux et infructueux essai de chasse au loup, devant tous les plus célèbres veneurs de France. Emile de La Besge fut le fondateur et le président des Sociétés de La Moulière et de Saint-Sauvant.

 

Bâtards poitevins du Rallie Persac - 1863 - Collection particulière - Don à la Société de Vènerie

 

Il vendit ses chiens au marquis de Pracomtal, avant sa mort en juin 1905, à l'âge de 93 ans. II avait été lieutenant de louveterie de la Vienne en 1830 et des Charentes en 1843. On connaît l'origine de ses Larye-Montemboeuf. M. de La Besge leur infusa à plusieurs reprises du sang anglais le plus pur, notamment en 1845 à la suite d'une épidémie de rage qui décima sa meute.

 

Il obtint ainsi cette fameuse race des bâtards poitevins de Persac, origine de tous nos bâtards poitevins, quoique quelques-uns aient un peu de sang Saintonge. M. Daubigné affirme que le courant de sang de Saintonge a été apporté par Tourbillon, du chenil de M. de Saint-Légier. Celui-ci, avec la lice "Proserpine" a donné un lot de chiens remarquables, plus vites que tous les anglais et bâtards. Dagobert attrapait les sanglier au lancé préscise M. de La Besge. Faublas, mort en 1860, fut le chien le plus fameux, ses prouesses rempliraient un volume. Marius, Vaillant, Talbot et Rochester furent les étalons les plus célèbres.

 

Une curée de l'Equipage de Persac - Don de M. A. de Lacotte à la Société de Vènerie

Race(s) de chiens Bâtard Poitevin
Larye-Montembœuf
Chenil Château de Persac 86320 Lussac-les-Châteaux (1830 - 1897)
ChevreuilCerfLièvreLoup