Rallye Sudais

(1893 - 1914)

Maître(s) d'équipage M. Ludovic Froger des Chesnes et Prince Amédée de Broglie (1893 - 1914)
TerritoiresForêt de Montrichard, Forêt de Blois, Forêt de Russy
Devise(s)Rallye Sudais.
Fanfare(s)La Rallye Sudais
Historique

Les chiens venaient des chenils Béjarry, Chevallereau, Lévesque. M. des Chesnes, éleveur passionné et judicieux, avait su former une meute de toute beauté. Avant de monter cet équipage avec le prince de Broglie, propriétaire, de Chaumont et Sudais, il avait été associé, de 1875 à 1885, à M. L. de Bodard pour chasser le lièvre, puis de 1885 à 1890 à M. de Rodays. De 1893 à 1911, le Rallye Sudais attaquait fréquemment les cerfs de Sudais.

 

En 1911, il n’attaque plus que les chevreuils. Le baron de Fleury, historiographe de la Vènerie, en était bouton, ainsi que sa fille, devenue comtesse de Chavagnac.

 

Le chenil de la Gendronnière - Don de M. F. Herbet à la Société de Vènerie

 

Etaient boutons de cet équipage :

 

Louis de Bodard ("Les Bordes" à Pontlevoy), le baron de Cassin ("Le Gué Péan" à Monthou-sur-Cher), Raymond et Elie de Fougéres ("Fougéres", à Fougeres-sur-Bièvre), Johnston ("Aiguevives" à Faverolles-sur-Cher), Bernard Akermann ( "Meuves" à Onzain), Jean et François Storelli ("Pezay" à Marolles), Gaston Goldschmidt ("La Tourmellière" à Loches), le baron Jean de Thoisy d'Espaigne ("La Garette" à Pontlevoy), Edouard de Belot ("L'Alleu" à Pontlevoy), le comte Adalbert de Forceville (Blois), le comte Bernard de Forceville (Blois) - mort pour la France en 1915 -, le comte Charles de Beaucorps Créquy, le comte Yvan de Beaucorps Créquy (Saint-Denis-sur-Loire), Charles de Lauriston ("Rhocon" à Chouzy-sur-Cisse).

 

Les piqueux portaient une tenue rouge à parements marron.

 

(Ces informations proviennent des archives de M. Bernard Akermann.)

Race(s) de chiens Bâtard Vendéen
Chenil Château de la Gendronière 41120 Les Montils (1893 - 1914)
ChevreuilCerf