Equipage de la Grand'Garenne - Equipage Berry Sologne

(1862 - 1936)

Maître(s) d'équipage Marquis d'Aramon (1923 - 1936)
Comte Guillaume d'Aramon (1913 - 1923)
Vicomte Louis de Montsaulnin (1871 - 1913)
Comte Charles de Montsaulnin (1862 - 1871)
TerritoiresForêt d'Allogny, Forêt de Vouzeron, Forêt de Vierzon, Divers
Devise(s)Berry Sologne.
Fanfare(s)La Montsaulnin, La d'Aramon
Historique

De 1862 à 1870, le comte Charles, le vicomte de Montsaulnin, le comte Henri de Marcellus et le vicomte de Maistre furent associés pour ce vautrait composé de chiens anglais purs, provenant du chenil de Windsor à la Reine d’Angleterre. En 1871, gentilhomme accompli, éleveur et veneur hors de pair, le vicomte Louis est le seul maître d’équipage du vautrait, dont il change le bouton, tout en conservant la tenue bleue. En 1874, ayant acquis la meute de M. de Lastic, il achète la meute fameuse du comte de Danne et celle de M. de Prin, et se met à chasser le chevreuil avec la tenue verte et le bouton Berry Sologne. Il conserve avec beaucoup de science la belle race de ses chiens qu’il a obtenue en croisant des chiens de Danne avec des sujets choisis de vendéens, saintongeois et poitevins et aussi de normands.

 

Reille - Equipage de la Grand'Garenne - Equipage Berry Sologne

L'équipage par Karl Reille - Archives du Château de Montpoupon

 

Le chenil de la Grand’ Garenne fournit chaque année un très grand élevage. Le courant de sang normand avait pour origine MM. de La Broise et du Rozier. 150 chiots naissaient chaque année élevés à Bernay, par La Guerche. En 1894, le vicomte Louis, louvetier, fut le premier président de la Société de Vénerie. En 1885, le Prince de Joinville, accompagné du duc de Chartres amena son vautrait à la Grand’Garenne. Cette circonstance fut l’occasion de grandes chasses en Sologne et une foule de veneurs vint suivre les laisser-courre des équipages du Prince de Joinville, du vicomte de Montsaulnin et du baron Roger.

 

Jusqu’à la guerre l’équipage prenait en moyenne 45 chevreuils par saison. En 1913, le comte Guillaume d’Aramon, gendre du Vicomte de Montsaulnin, devient maître de l’équipage, assisté par Hourvari et La Brisée. L’adresse de l’équipage est alors chez le comte d’Aramon à Bernay, par La Guerche (Cher). En 1923, le marquis d’Aramon, fils du Comte Guillaume, remonte l’équipage avec quelques lices du vieux sang. Il est servi par la Brisée et Débuché puis La Verdure. Il a pour associés le vicomte de Gourcuff et le comte d’Aramon. Les chiens sont marqués A et l’équipage ne chasse qu’en petite tenue au lendemain de la guerre. Cet équipage mit bas l’année où naquit le Rallye Vouzeron. La vicomtesse de Montsaulnin fut la première à constituer une collection de boutons d’équipage.

Race(s) de chiens Bâtard Poitevin
Anglais
Chenils La Grand'Garenne 18330 Neuvy-sur-Barangeon (1862 - 1913)
Bernay 18150 La Guerche-sur-l'Aubois (1913 - 1936)
ChevreuilCerfSanglier