Equipage de Saint-Martin

(1820 - 1907)

Maître(s) d'équipage Baron Le Couteulx, Comte Emmanuel Le Couteulx de Canteleu, Comte Le Couteulx de Gaumont (1820 - 1907)
TerritoiresForêt de Lyons, Divers
Devise(s)Harlou mes beaux, Vexin.
Fanfare(s)La Saint-Martin, La Le Couteulx
Historique

L’équipage fut fondé par le colonel Le Couteulx de Canteleu qui, sous le Premier Empire, épousa une d’Onsembray. Le premier, il eut une meute de griffons vendéens pour chasser le loup. En 1835, il était lieutenant de louveterie. En 1840, le comte Henri Le Couteulx fut associé au comte de Barral. Il chassait le loup et le sanglier, effectuant des déplacements en Bourbonnais et en Bourgogne. En 1852, le comte Emmanuel Le Couteulx de Canteleu, couplant avec lui, acheta à M. Brière d’Azy sa meute de griffons nivernais et la croisa avec un étalon du comte César de Moreton formant une meute de vingt chiens - possédant les sangs fameux des équipages de loup Moreton et Brière d’Azy.

 

C’est vers cette époque que l’équipage, couplant presque toujours avec le vicomte Henry d’Onsembray, prit la devise « Harlou mes Beaux, Vexin ». En 1868, le comte Le Couteulx de Canteleu acheta la meute de griffons du comte de Rolland. L’équipage avait pour associés les Le Couteulx de Caumont qui reprirent le bouton sans devise. Ce furent successivement le père d’Henry, Henry et son fils Hubert.

 

Deux vieux limiers pour le loup - Photo de Léon Crémière (1961) - Tirée de l'ouvrage La Chasse du loup (1861) - Emmanuel Le Couteulx de Canteleu - Bouchard-Huzard (Paris) - BnF (Gallica)

 

En 1870, la meute fut vendue à Sir Woldron’s Hill pour être reconstituée, en 1871, avec des blood-hounds, redonnant ainsi la race dite « de Saint Hubert » qui avait été conservée en Angleterre. C’était l’une des « races royales » : chiens puissants, noirs avec des taches de feu. A noter qu’il y avait quatre races royales : les chiens blancs du Roi, les chiens fauves de Bretagne, les chiens gris de Saint-Louis, les chiens de Saint-Hubert.

 

Le comte de Couteulx de Canteleu fut en très grand connaisseur de chiens. Il a, en outre, laissé de nombreux ouvrages cynégétiques, dont le Manuel de Vénerie Française en 1890.

Race(s) de chiens Griffon Vendéen
Bloodhound
Anglais
Chenil Château de Saint-Martin 27150 Étrépagny (1820 - 1907)
CerfSanglierRenardLoup