Equipage de Tracy - Equipage du Francport

(1790 - 1914)

Maître(s) d'équipage Les Marquis de l'Aigle (1790 - 1914)
TerritoiresForêt de Compiègne, Forêt de Laigue, Forêt d'Ourscamps
Fanfare(s)La L'Aigle, La Compiègne, La Comtesse de l'Aigle
Historique

Les marquis de l’Aigle furent lieutenants de louveterie depuis le XVIIIe siècle et entretinrent de grands équipages au château de Tracy et, à partir de 1848, au château de Francport. Depuis plus de 200 ans, les l’Aigle pouvaient se vanter d’être veneurs éminents de père en fils. C’est en pleine chasse que le marquis Espérance et son frère furent arrêtés, par ordre de la Convention ; mais ils se remirent à chasser dès leur retour d’émigration.

 

Le comte Victor chassait encore à 90 ans. Un jour de Saint-Hubert, comme il faisait humide et froid, sa famille le supplie de rentrer ; il obéit à regret, quitte la chasse, et le soir, raconte au diner : « Je me souviens d’il y a 80 ans, également un jour de Saint-Hubert, mon père me fit l’observation que vous m’avez faite ce matin ; j’ai obéit aux ordres de mon père, mais je vous affirme que j’ai eu autant de chagrin aujourd’hui qu’il y a 80 ans ; j’avais 12 ans alors. » Le comte Victor mourut à 102 ans.

 

Les plus nobles traditions de vénerie française se sont conservées dans la maison ; aucune chasse ne fut plus suivie, et nulle part on ne trouvait plus grande urbanité. Après la guerre, le Marquis Charles, « grand fusil », ne remonta pas l’équipage. À l’Équipage du Francport, il n’y avait pas d’honneur du pied. L'équipage impériale de Napoléon III fut monté à partir de chiens offerts par le marquis de l'Aigle.

 

© Collection Claude Alphonse Leduc - Château de Montpoupon

Race(s) de chiens Fox Hound
Bâtard Vendéen
Chenil Châteaux de Tracy et du Francport 60200 Compiègne (1790 - 1914)
ChevreuilCerfDaimSanglier