Rallye Vielsalm

(Depuis 1844)

Maître(s) d'équipage M. Guy Turquin (Depuis ?)
Comtesse Diego du Monceau de Bergendal (Depuis ?)
Baron Janssen (? - 1986)
Baron Camille de Rosée (? - 1894)
Comte Gaston de Sincay (1894 - ?)
Comte de Cornelissen (1853 - 1894)
TerritoireForêt de Saint Gobain Coucy Basse
Devise(s)Rallye Vielsalm.
Fanfare(s)La Rallye Vielsalm (ou la d'Herissem), La Janssen.
Historique

C’est en 1844 que le Rallye Vielsalm a été fondé par le Comte An van der Burch, le Vicomte de Berlaymont, le Vicomte de Pinto et le Comte de Cornelissem. Ce dernier s’établit à Vielsalm avec sa meute en 1853. Un an plus tard, Mr Gratt d’Affignies, invité en déplacement par le Comte de Cornelissem, arrive avec la meute du Rallye Persévérance qu’il a hérité du Marquis d’Aoust. Elle est composée de grands chiens tricolores de la race de ceux de Mr d’Haltine en Condroz.

 

Conquis par le charme de Vielsalm, Mr Gratt d’Affignies s’établit définitivement dans le domaine d’Hermanmont et les deux équipages chassent le lièvre six jours par semaine de 1855 à 1862. En 1862, le Comte de Cornelissem cède sa meute à une nouvelle société Rallye Vielsalm, tandis que Mr Gratt d’Affignies continue à chasser le lièvre trois fois par semaine. Mais, au bout d’une année, le Rallye Vielsalm est de nouveau dissous.

 

Nous sommes en 1864, lorsqu’arrive à Vielsalm avec sa meute provenant de l’équipage de Montpellier de Vedrin, le Baron de Rosée qui, lui aussi, chasse le lièvre trois fois par semaine. Nous devons attendre l’année 1874 pour voir renaître, et vivre centenaire, une nouvelle Société du Rallye Vielsalm.

 

Les fondateurs en sont Mr Gratt d’Affignies, le Baron de Rosée, le Vicomte de Jonghe, le Baron W. del Marmol, le Comte F. de Marnix, le Comte F. d’Oultremont, Mr Georges Chaudoir et Mr Gaston Saint-Paul de Sinçay. Cette société dispose de deux équipages, l’un, le Rallye Persévérance – dont le « master » est Mr Gratt d’Affignies –, chasse le lièvre trois fois par semaine et l’autre, le Rallye Vielsalm – sous l’autorité du Baron de Rosée –, chasse le renard également trois fois par semaine. Ceci se poursuit jusqu’en 1879, année du décès du maître d’équipage du Rallye Persévérance.

 

En 1880, le Baron de Rosée reprend les deux meutes, l’une composée de fox-hounds (Rallye Vielsalm) et l’autre de Beagle-harriers (Rallye Persévérance) et chasse jusqu’en 1894. A partir de cette année-là, la meute de lièvre chasse sous le fouet de Baron de Steenhault, Mr de Sinçay reprend les fox-hounds et les remplace progressivement par des anglo-poitevins pour commencer à chasser le chevreuil. Très vite la meute était devenue remarquable ; néanmoins, la guerre en 1914 mit fin à ces divertissements tant pour ce qui concerne les chasses de lièvres que celles de chevreuils.

 

En 1919, le Baron de Steenhault, le Comte de Moerkerke et le Baron Peers de Nieuwburgh reconstituent Rallye Vielsalm en vautrait mais, bientôt, la région manque de sangliers et l’équipage est remis peu à peu dans la voie du chevreuil. Il est composé à cette époque, d’anglo-gascons-saintongeois. L’équipage, propriété des deux maîtres associés, le Baron de Steenhault et le Comte de Moerkerke, est servi par La Rosée, piqueux à Vielsalm depuis 1905.

 

En 1939, à la mort du Baron de Steenhault, le Baron Emmanuel Janssen, bouton de l’équipage depuis 1926, lui succède. A la déclaration de guerre, la meute est transférée à La Hulpe où, repérée par des photographies faites par l’aviation allemande, elle est réquisitionnée par les services de Goering. Seuls, quatre chiens ont pu être épargnés ; ils serviront de base à l’élevage reconstitué à partir de 1945. Dès qu’il fut démobilisé, le Baron Charles-Emmanuel Janssen remonte l’équipage avec quelques amis. Les premières chasses ont lieu dès 1946.

 

En 1965, André Janssen devient Maître d’Equipage en apportant sa meute au Rallye Vielsalm, le Baron Charles-Emmanuel Janssen, son frère aîné, restant « grand master ». André Janssen devait, malheureusement, décéder des suites d’un accident de voiture début de 1971 et, depuis lors, Charles-Emmanuel et sa belle-sœur, Anne, épouse d’André Janssen, sont Maîtres d’équipage associés, entourés comme « joint-masters » par Eric et Evelyn Janssen, Hughes Le Hardy de Beaulieu et Carlos Peers de Nieuwburgh.

 

En 1982, l’équipage est mis en société ; le chenil quitte Nadrin pour revenir à Vielsalm. Le Maître d’Equipage, le Baron Charles-Emmanuel Janssen, est secondé par son fils Eric tandis que la société est présidée par Mr Marc Verhaeghe de Naeyer. Profitant du fait qu’en Belgique la saison de chasse dure jusqu’au 1er mai, de très nombreux équipages français on tle privilège de se rendre à Vielsalm pour finir la saison, il arrive aussi que l’équipage se rende en France. Cette tradition remonte d’ailleurs assez loin puisqu’entre 1949 et 1956, l’équipage se déplaça à trois reprises en Fontainebleau où le courre du chevreuil n’avait plus été pratiqué depuis Napoléon III.

 

En 1994, Eric Janssen passe le fouet à sa cousine Evelyn Janssen, épouse du Comte Diego du Monceau. En 2000, l’interdiction de chasser en Belgique amène l’équipage à s’installer en France. Le chenil est situé à Landricourt dans l’Aisne. Il découple les mercredis et dimanches en forêt de Saint Gobain et de Coucy-Basse et occasionnellement en Champagne. Une partie de l’élevage se fait toujours en Belgique. Les chiens appartiennent à la race Anglo-Français Blanc et Noir et sont créancés dans la voie du chevreuil. Le nombre de prise par saison varie entre 7 à 15.

 

La Tenue de l’équipage est rouge, col et parements bleu, gilet jaune. Pour les dames, les Maître d’Equipage et le piqueux, la tenue est inversée soit bleu et parements rouge. Les deux fanfares sont La Rallye Vielsalm (ou la d’Herissem) et La Janssen. Le piqueux actuel est Mr Ludovic Labouré, dit Bien-Aller.

Race(s) de chiens Grand Anglo-Français Blanc et Noir
Chenil Ferme de Courval 02380 Landricourt (Depuis 2000)
ChevreuilLièvreRenard