Equipage de Bois Sorin

(1830 - 1939)

Maître(s) d'équipage Mme Perreau de Launay (1920 - 1939)
M. Louis Perreau de Launay (1920 - 1939)
M. Gustave Chevallereau (1872 - 1914)
M. Chevallereau (1830 - 1872)
TerritoireTerritoires privés
Devise(s)Toujours gaiment.
Fanfare(s)Les Adieux de Fougeré, La Bois-Sorin, La Terre-Neuve
Historique

Créé vers 1830 par M. Chevallereau, cet équipage renommé fut constitué en 1872 par son fils. Il prenait 40 à 46 chevreuils par saison vers 1890. Le château de Bois-Sorin ne fut construit qu’en 1860. M. Chevallereau était lieutenant de louveterie et membre de la Société de La Morelle et du Rallie Vendée. Comme M. de La Débutrie puis M. de Béjarry, il créa les bâtards vendéens avec un étalon du duc de Grafton et des lices vendéennes, puis fit un nouveau croisement de ces bâtards avec des anglo-saintongeois. Le chenil de Bois-Sorin fut l’un des meilleurs et des plus considérables élevages de Vendée. Les chiens étaient souvent primés en expositions.

 

En 1890, une infusion de pur-sang anglo-poitevin rendit les chiens tricolores. L’équipage découplait régulièrement avec celui de La Mouée au marquis de Lespinay, à partir de 1880 environ jusqu’en 1898, puis souvent avec celui du Parc de Soubise, ainsi qu’avec tous ceux qui formaient le Rallie Vendée. Chassant alors cerf, sanglier ou chevreuil, la meute fut mise dans la voie exclusive du chevreuil, quand l’Equipage de La Mouée fut démonté, prenant vers 1914, 35 chevreuils par an, généralement en deux heures et demie de temps. En 1910, M. L. Perreau de Launay, neveu de M. Chevallereau, devient associé et dirige l’équipage, complétant l’effectif de la meute, M. Chevallereau l’ayant réduite à vingt chiens.

 

L'Equipage de Bois-Sorin par Karl Reille - Illustration tirée de l'ouvrage La Vénerie française contemporaine (1914) - Le Goupy (Paris)

Bois Sorin - © Archives du Château de Montpoupon

 

M. G. Chevallereau étant décédé en 1914, l’équipage est remonté avec la même race de chiens en 1920. Il chasse le chevreuil en Vendée/Deux-Sèvres et le cerf avec M. de Champchevrier, en Touraine et prend 35 animaux par saison. Il découple aussi avec le Rallye Pas des Chaumes en forêt d’Aulnay, à partir de 1930. Les saisons se passaient ainsi : Octobre à Décembre, l’équipage chassait à La Trigallière ; Décembre-Janvier à Bois-Sorin ; Janvier-Février en forêt de Chizé ; et enfin il chassait en Vendée et en déplacements souvent lointains. M. Perreau de Launay, lieutenant de louveterie mourut en 1947. Son fils, Jacques Perreau de Launay emmena les chiens qui lui restaient en Touraine, pour aider à remonter l’Equipage Champchevrier après la guerre.

Race(s) de chiens Anglo-Saintongeois
Anglo-Poitevin
Vendéen
Chenil Château de Bois-Sorin 85320 Mareuil-sur-Lay-Dissais
ChevreuilCerfSanglierLoup