Vautrait d'Applaincourt

(1815 - 1907)

Maître(s) d'équipage Comte Pierre du Maisniel d’Applaincourt (1898 - 1907)
Comte du Maisniel d’Applaincourt (1815 - 1898)
TerritoireForêt de Crécy en Ponthieu
Fanfare(s)La d’Applaincourt
Historique

Les chenils de Ganchy et de la Triquerie ont longtemps abrité de grandes meutes. Les Applaincourt étaient veneurs depuis plusieurs générations. L’un d’eux, Pierre, lieutenant de louveterie pour l’arrondissement d’Abbeville en 1817, chassait le lièvre et le loup et coupla avec M. de Fercourt. Il avait chassé le cerf en Crécy avant la Révolution avec une meute de cent chiens. En 1842, son fils, Gabriel, continua de chasser en Crécy, surtout le sanglier. Il était lieutenant de louveterie pour l’arrondissement d’Abbeville.

 

En 1867, Aymard remonta la meute de vingt-cinq harriers pour le lièvre. Il fut nommé louvetier en 1869 et coupla avec MM. de Monnecove et de Fautereau. En 1889, il abandonna le lièvre et l’équipage, transformé en vautrait, comprenait trente-cinq chiens sous le fouet de M. Millebeau. Il prit quarante-et-un animaux dans la saison 1894.

 

Equipage d'Applaincourt - Vautrait d'Applaincourt

llustration tirée de l'ouvrage Un Siècle de Vènerie du comte du Passage - 1912 - Pairault (Paris) - Bnf

 

En 1898, Aymard cède la direction à son fils Pierre et la meute est portée à soixante-quinze fox-hounds en 1904. Le comte Aymard dans sa carrière de veneur, prit cinq cents trente-neufs sangliers et cent quatre-vingts lièvres. Un équipage de chevreuil fut monté en 1900. En 1907, l’équipage est vendu à M. Olympe Hériot et les chenils, si longtemps animés, sont retombés dans le silence.

 

Autre nom usuel : Equipage d'Applaincourt.

Race(s) de chiens Fox Hound
Harrier
Bâtard
Chenil Château de Canchy et de la Triquerie 80100 Abbeville (1815 - 1907)
ChevreuilCerfSanglierLièvreLoup