Equipage d'Oyron

(1820 - 1877)

Maître(s) d'équipage Auguste de Boisayrault Marquis d'Oyron (1850 - 1877)
P-R-Auguste de Boisayrault Marquis d'Oyron (1837 - 1850)
Pierre-Auguste de Boisayrault Marquis d'Oyron (1820 - 1837)
TerritoireDivers
Devise(s)Saint Hubert et les Dames.
Fanfare(s)La d’Oyron
Historique

Capitaine de louveterie, le marquis Pierre Auguste d'Oyron entretenait une importante meute à Oyron. Il avait relevé les murs du Grand Parc en 1822 pour y chasser des cerfs, mais il chassait surtout le loup et le sanglier. Il mourut en 1837. Son fils aîné, P. R. Gustave qui habitait le château de Paulmy (Indre-et-Loire) venait en déplacement à Oyron, et laissa en 1850 sa belle meute à son fils, Auguste né en 1828. Bien qu'ayant abandonné l'entretien des murs du Parc, ils y venaient plus d'un mois, en déplacement. L'équipage était logé au Carrefour Central. L'affluence était nombreuse aux chasses au cerf. Auguste mourru en 1877. Sa mère hérita alors de lui et de sa meute, continuant à chasser en Touraine, tandis que le Parc, était devenu propriété du comte Ernest d'Oyron. De 1865-1872, le comte Ernest d'Oyron loua le château à Auguste d'Oyron.

Chenil Château d'Oyron 79100 Thouars (1820 - 1877)
ChevreuilCerfSanglierLoup